Buenos aires argentine top
amérique latine, argentine, Non classé, tous les articles

Top 10 des choses ordinaires à faire à Buenos Aires, pour des moments extraordinaires

1- Manger de la bonne viande

Vous avez deux solutions pour manger de la bonne viande à Buenos Aires. La première est de vous rendre dans une parilla : c’est comme ça qu’on appelle les restaurants spécialisés dans la carne, la viande.

Vous en trouverez partout dans la ville, avec des prix très différents. Sachez que vous n’avez pas forcément besoin de vous casser la tirelire à Don Julio, une des parillas les plus prisées de Buenos Aires. La Hormiga, las Cabras (toutes deux à Palermo) ou Desnivel (San Telmo) feront très bien l’affaire.

Autre option : être invité à un asado, le fameux barbecue argentin, par un porteño. La plupart des maisons et des appartements de Buenos Aires sont équipés pour faire des asados. Rien de tel pour découvrir le style de vie porteño et goûter à de la viande locale.

2- Assister à un spectacle de tango, et même prendre un cours de tango

On vient du monde entier pour voir des spectacles de tango à Buenos Aires : c’est en effet ici qu’est née cette danse.

Pour observer des danseurs de tango, vous avez deux options. La première est de vous rendre dans un vrai spectacle de tango, généralement un peu cher, mais très professionnel. La seconde est de vous rendre dans une milonga, qui est un bal populaire de tango où se rendent les porteños de tout âge. Expérience plus authentique que le spectacle, mais aussi plus variable, selon les milongas.

Enfin, de nombreux endroits proposent des cours de tango. Un de mes préférés : la Catedral, à Almagro. Leur grande salle est incroyable. On peut y venir manger tranquillement en regardant des cours ou des spectacles. On peut aussi participer aux cours, qui selon les horaires s’adressent à des débutants ou des intermédiaires.

3- Apprendre quelques mots porteño

Pas facile de s’adapter à la manière de parler des Argentins, qui ont la fâcheuse manie de mettre des « ch » dans toutes leurs phrases, et d’utiliser des tonnes mots locaux. Parmi ces mots étranges, vous entendrez souvent revenir les mêmes : le fameux « Che » (« hey toi »), « Boludo » (qui peut être une insulte ou une marque d’affection selon les contextes) ou encore « quilombo » (« bordel », très utilisé dans la vie quotidienne des Argentins, qui a tendance à être riche en imprévus).

4- Voir l’avenue Libertador la nuit

Avenue Libertador buenos aires
L’avenue Libertador au crépuscule

Cette large avenue traverse le nord de la ville de long en large. De Belgrano à Retiro, elle longe de nombreux parcs ainsi que des beaux immeubles, et offre une balade agréable, à pied ou en voiture. Ça n’est pas un lieu touristique à proprement parler, mais c’est une de mes choses favorites à Buenos Aires la nuit tombée : voir passer les lumières éclairant l’avenue Libertador depuis un taxi qui amène ou ramène d’une soirée porteña.

5- Buller dans un parc de la ville

Une autre de mes activités favorites. Les bosques de Palermo, au nord de la ville, permettent de se promener dans des jolis parcs remplis d’arbres et de lacs. Le Rosedal est un endroit particulièrement fleuri. De plus, le soir et le week-end, ils se remplissent d’Argentins venus courir ou faire du sport.

bosques de palermo, buenos aires
Se balader et admirer les jolis lacs des bosques de Palermo

Par ailleurs, tous les samedis et les dimanches, des super cours de yoga y sont organisés (gratuits!).

(Si je parle beaucoup de Palermo, c’est parce que j’y ai habité durant plusieurs années. C’est aussi un quartier touristique, international, et très animé.)

La réserve écologique de Puerto Madero est un autre endroit propice aux balades dans la nature.

réserve écologique puerto madero
La réserve écologique se trouve derrière le quartier hyper moderne de Puerto Madero

6- Boire un cocktail dans un bar clandestin de Buenos Aires

Les bars en tout genre fleurissent à chaque coin de rue de la ville, vous aurez donc l’embarras du choix pour sortir le soir.

Mais si vous voulez passer une soirée vraiment originale, les bars clandestins de Buenos Aires sont ce qu’il vous faut. Ils sont généralement cachés à la vue des passants, il faut donc se renseigner au préalable sur comment les trouver. Un grand favori : le Floreria Atlantico, classé parmi les meilleurs bars du monde, et dissimulé dans le sous-sol d’un fleuriste. La Calle est un autre de mes favoris, branché et original.

Découvrez d’autres bars clandestins de Buenos Aires par ici !

Et après, terminez la soirée en boliche (boîte de nuit) pour goûter à la vie nocturne porteña, qui n’a rien à envier à celle d’une ville comme Barcelone.

7- Se promener dans les ruelles de San Telmo

San Telmo est probablement le quartier porteño le plus « porteño ».

san telmo la bohème buenos aires
San Telmo la bohème

Il faut savoir que chaque quartier de la capitale argentine a sa propre identité. Contrairement à une ville comme Paris, où il y a une certaine homogénéité (on retrouve le même style de bâtiments un peu partout), Buenos Aires est plus hétérogène et plus désorganisée.

Néanmoins, le quartier où l’âme porteña d’antan se ressent le plus est sans aucun doute San Telmo. Bohème, artiste et décontracté, ses ruelles ont gardé le charme du début du XXème siècle. Elles se remplissent surtout le dimanche, jour du marché ou Feria de San Telmo.

La Boca, plus au Sud, est un autre quartier iconique de Buenos Aires. Mais le « Caminito », le coeur de la Boca, est devenu très (trop?) touristique. S’il reste un incontournable de Buenos Aires, San Telmo est plus authentique.

Des jolis graffitis peuvent être admirés sur des murs de San Telmo. Omniprésents dans toute la ville, certains sont de véritables oeuvres d’art. Mon préféré ci-dessous (au croisement de Tacuari et Venezuela, à San Telmo).

8- Prendre un verre dans un rooftop de la ville

Y aller en fin d’après-midi pour contempler le coucher du soleil. Voir des idées de rooftops ici.

rooftop buenos aires
La vue depuis le Crystal Bar de Puerto Madero

9- Partir en week-end dans les environs de Buenos Aires

Vous avez plusieurs options d’escapades dans les alentours de la ville. Séjour dans une estancia, cabane près du Rio de la Plata, visite d’une ville coloniale uruguayenne… Il y en a pour tous les goûts. Voir ici pour des idées de week-ends de rêve près de la capitale argentine.

dome de bois uruguay - week end buenos aires

10 – Goûter aux spécialités locales

Oubliez la viande argentine deux petites secondes, et partez à l’exploration du reste de la gastronomie locale. Empanadas (chaussons fourrés), dulce de leche (sorte de caramel argentin, meilleur quand il est fait maison, accompagne les flans à merveille), maté (sorte de thé amer et très fort que les Argentins boivent du matin au soir), et Fernet (alcool qu’on mélange au coca-cola pour faire la fête jusqu’au bout de la nuit) sont des incontournables de la culture locale. Faites leur honneur, vous ne le regrettez pas.

Le maté se boit toujours dans une calebasse à l’aide d’une bombilla

Pour ceux qui viennent vivre à Buenos Aires quelques mois, découvrez le manuel de survie des Français à Buenos Aires!

3 réflexions au sujet de “Top 10 des choses ordinaires à faire à Buenos Aires, pour des moments extraordinaires”

  1. Buenos Aires à l’air d’être une ville vraiment très belle à visiter, dommage que la ville n’est pas mise un peu plus en avant 😕 ! Bref, à rajouter dans ma liste des endroits à visiter 😃 !
    Merci pour cet article très intéressant 😉
    Bonne fin de journée.

    Aimé par 1 personne

Répondre à iNico Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s