hiver saison spirituel
Non classé, tous les articles

Apprendre à aimer l’hiver

Comment faire la paix avec la période la plus sombre de l’année ? L’hiver est une saison particulière qui n’est pas toujours facile à apprécier. Peu ensoleillée, elle nous paraît hostile et inhospitalière. Pourtant, c’est elle qui détient le secret de la renaissance printanière. Elle a donc peut-être certaines chose à nous enseigner.

Pourquoi l’hiver, ça a l’air un peu nul

Il fait glacial, humide, les jours sont courts, vous vous sentez faible et votre nez coule en permanence. En plus, la météo ne vous donne pas du tout envie de sortir, et puis de toute façon vous n’avez pas d’énergie. Même la nature a l’air déprimée : les arbres ont perdu toutes leurs feuilles depuis belle lurette, tandis que les tortues, les hérissons, les papillons et les coccinelles ont préféré hiberner plutôt que de vivre une période si austère.

Vous n’en démordez pas : l’hiver, c’est vraiment la pire saison du monde.

Halte là ! Etes-vous vraiment en train de critiquer le travail de Mère Nature ? Pensez-vous vraiment que ce temps de silence et d’inertie n’ait pas son utilité, au sein de la grande roue des saisons ?

Ce qu’on peut apprendre de l’hiver

Si pour la Nature, l’automne est synonyme de mort, l’hiver, lui, symbolise une régénération. Maintenant que les forêts sont nu et que les fleurs se sont fanées, il est temps de remettre les compteurs à zéro. Derrière une apparente inaction, de nombreuses choses se jouent, sous cet épais tapis de feuille, de boue et de givre.

La Nature est dans un entre-deux : elle s’est éteinte il y a peu, et bientôt elle renaîtra. Mais avant de revenir à la vie, ce dont elle a besoin, c’est de se régénérer, afin d’être fin prête pour un nouveau cycle.

Les choses à faire en hiver (à part dormir)

Contrairement à la tradition, certains prétendent que le jour de l’An serait un très mauvais moment pour les nouvelles résolutions. En effet, il faudrait plutôt mettre en place des résolutions au début du printemps, lorsque la Nature se réveille. Car les bonnes résolutions auraient plus de chances de « pousser » dans un environnement qui lui-même bourgeonne et se déploie.

Par contre, le passage à la nouvelle année constitue un moment propice pour faire une « détox ». Alimentaire, d’abord, afin que votre corps se purge de l’année passée et se repose. Mais aussi émotionnelle, en laissant partir des difficultés, des relations, des situations qui vous collent à la peau. Et puis, une détox matérielle, en donnant et jetant les choses qui ne vous servent plus.

Regardez comme la Nature le fait bien : elle est à nue, s’étant complétement débarrassée du superficiel. Rien du passé ne subsiste, pour laisser place au nouveau.

C’est aussi un moment de bilan. Ayant plus de temps, on a le loisir d’évaluer le déroulement de l’année passée. Les bonnes choses, les moins bonnes choses, les leçons.

Et puis, c’est aussi un instant propice à la préparation.

Attention, pas à l’action (pas encore), mais à la préparation.

A l’image du sol, qui bientôt recevra semis et plantations, et à l’instar des arbres, dont les bourgeons pointeront le bout de leur nez dans quelques mois, pensez l’avenir. Rêvez à ce qui pourrait naître, dans les endroits de votre vie où il n’y a rien, ou bien ceux que vous aimeriez transformer. Quels objectifs pourriez-vous atteindre, quelles idées mettre en œuvre, quels futurs voyages entreprendre ?

Pour résumer, profitez de l’accalmie de l’hiver pour vous reposer, mais aussi pour :

  • Faire une détox (alimentaire-matérielle-corporelle-émotionnelle-relationnelle…. C’est vous qui voyez)
  • Se débarrasser du superflu pour faire de l’espace
  • Faire un bilan
  • Imaginer le futur
  • Ecrire ses objectifs

L’hiver, un lent chemin vers la lumière

Paradoxalement, le premier jour de l’hiver correspond aussi au rallongement des jours. Le solstice d’hiver, le 21 décembre, marque donc un tournant important – mais si subtil qu’on s’en rend à peine compte.

Finalement, derrière son apparente froideur, l’hiver porte en lui une graine de lumière qui grandit de jour en jour, et qui bientôt réveillera le monde entier (ou plus exactement, un hémisphère). Ne luttez pas contre l’obscurité, mais acceptez-la pleinement, puisque c’est d’elle que jaillira la lumière.

Crédit photo : la merveilleuse Kika

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s