Bogota colombie amérique du sud
colombie, Non classé, tous les articles

Top 5 des choses incontournables à faire à Bogotá

La dernière fois que j’ai mis les pieds à Bogotá, c’était en 2016, pour un semestre d’échange universitaire. Le temps passe vite, et tandis que certains moments s’effacent, d’autres restent gravés dans ma mémoire. Voici mon top 5 des incontournables de Bogotá, cette capitale perchée à 2600 mètres d’altitude.

1- Monter au Monserrate

Une des premières choses à faire, pour apprécier l’étendue de la capitale colombienne, est de monter au Monserrate. Cette montagne, se trouvant derrière le centre de Bogotá, se rejoint à l’aide d’un périphérique. Il est mieux d’y aller par temps dégagé. D’ici haut, vous pourrez embrasser le panorama de la ville, qui s’étend à perte de vue.

Notez que le cerro Monserrate comporte une statue blanche de Jésus qui rappelle fortement le Christ rédempteur de Rio de Janeiro. Comme quoi le Brésil n’a pas le monopole de ce genre de statues perchées sur des montagnes vertes.

Monserrate bogota colombie
La vue depuis le Monserrate

2- Se promener dans la Candelaria

La Candelaria est le centre historique de la ville. C’est un quartier très contrasté qui a beaucoup évolué ces dernières années. C’est ici qu’on trouve les monuments historiques de la ville, les musées principaux, beaucoup d’universités, et les bâtiments du gouvernement. Il y a beaucoup d’étrangers qui choisissent d’y vivre, car c’est un quartier animé, et très « latino ». D’autres préfèrent la tranquillité du nord de la ville, plus sûr et moderne. En effet, certaines parties de la Candelaria restent un peu dangereuses, surtout la nuit, bien que la sécurité se soit beaucoup améliorée ces dernières années. Quoi qu’il en soit, c’est un quartier incontournable à visiter à pied.

La Plaza Bolivar est le centre du quartier de la Candelaria. Elle est entourée d’illustres édifices, dont le capitole national du pays, le palais de justice colombien (théâtre de nombreux événements, dont la prise du palais par des guerrillas), ou encore la magnifique cathédrale Primada.

plaza bolivar colombie bogota
La Plaza Bolivar au coucher du soleil

C’est aussi dans la Candelaria que vous trouverez des musées fascinants, comme le musée Botero, dont l’entrée est gratuite. Botero est un des artistes colombiens les plus connus, bien que j’avoue n’avoir jamais entendu parler de lui avant d’habiter à Bogota. Son style est un peu particulier, car il a tendance à peindre des personnages aux formes généreuses. On trouve certaines de ses statues à Medellin, la seconde ville de Colombie. Botero est encore vivant aujourd’hui.

botero medellin colombie
Une statue de Botero à Medellin

Autre musée intéressant, le musée de l’or (museo del oro), présentant des collections archéologiques uniques au monde.

Les toits de la Candelaria, Bogota, Colombie
Les toits de la Candelaria au coucher du soleil à Bogota

Enfin, la Candelaria sera le paradis des amateurs de graffitis, qui se trouvent à chaque coin de rue. Il existe même des tours qui vous emmènent voir les plus connus et vous racontent l’histoire du street art en Colombie.

On trouve des merveilles de graffits en se promenant dans la Candelaria

3- Faire la fête dans la Zona T

Les fêtards seront contents d’apprendre que les Colombiens aiment sortir le soir et se divertir. « Rumbear« , comme ils disent. Le quartier de la vie nocturne de Bogotá est assurément celui de la Zona T, dans le nord de la ville. C’est ici que vous trouverez la plus grande concentration de bars, restaurants et discothèques.

N’hésitez pas à goûter à l’alcool le plus populaire du pays, l’aguardiente. Cet alcool de maïs s’achète absolument partout. Peu cher et assez fort, on le boit pur, en shot, et bien sûr… Cul sec !

4- Acheter des fruits tropicaux

En ce qui concerne les fruits tropicaux, la Colombie est l’un des pays du monde avec le plus de diversité. Vous en trouverez de toutes sortes, de toutes les formes, et de toutes les couleurs. N’hésitez pas à goûter à tous ceux qui vous tentent, même si vous ne connaissez pas leur nom.

fruits tropicaux amérique latine

5- Passer une soirée dans un club de salsa

La salsa est la danse la plus pratiquée par les Colombiens, qui semblent d’ailleurs naître avec le rythme dans le sang. Ne vous mettez pas trop de pression pour parvenir à danser aussi bien qu’eux, il y a peu de chances que vous y parveniez. Mais que cela ne vous empêche pas de passer des bons moments dans un des nombreux clubs de salsa de la ville. Les Colombiens se feront un plaisir de vous guider en vous apprenant quelques pas. Sans surprise, c’est dans la Candelaria que vous trouverez la plus grande concentration de clubs de salsa.

candelaria bogota colombie
Les murs de la Candelaria

Et puis, si vous êtes en Colombie, ce serait dommage de ne voir que la capitale du pays. Retrouvez mes coups de coeur de Colombie ici!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s