confinement conseils zen nature covid reconfinement
Non classé, tous les articles

4 conseils pour ne pas devenir fou pendant le confinement

Disclaimer : il est possible que ces conseils si sages et avisés pour bien vivre son (re)confinement ne soient destinés qu’à une seule et même personne -> moi-même.

#selfcare #reconfinement #2020

1. Passer du temps dans la nature

Certes, vous n’avez pas le droit d’aller bien loin de chez vous. En outre, vous vivez peut-être dans une ville bétonnée, sans montagnes ou forêts à proximité. Mais on ne vous demande pas grand chose. Juste un petit parc, un banc entouré d’arbres, un mini-lac.

Même les endroits les plus bétonnés ont des petits espaces verts. Passez-y du temps, ne serait-ce que 5 minutes par jour. Avec un bouquin, un journal, ou juste vos pensées. Sans vous en rendre compte, vous bénéficierez du pouvoir apaisant et régénérant de la nature.

(le saviez-vous ? Au Japon, les médecins prescrivent parfois des « bains de forêt » à leurs patients pour lutter contre le stress et renforcer leur système immunitaire)

Tous les matins, je me réveille aux aurores pour sortir mon chien. Lorsque le réveil sonne, je n’en ai JAMAIS envie. Mais, une fois la promenade terminée, je suis toujours contente d’avoir pris l’air. C’est fou, non, les effets d’une simple promenade sur l’humeur !

Bref, trouvez-vous un coin pas loin où venir vous ressourcer quelques instants par jour. Ca n’a pas l’air de grand chose, mais je vous assure, ça fera la différence dans votre journée.

2. Ne pas se mettre la pression

En mars, certains optimistes ont essayé de galvaniser les troupes en adoptant une stratégie risquée : « Du temps libre ! Profitez-en pour écrire un best-seller, lancer votre entreprise, apprendre le chinois ! »

Malheureusement, ces injonctions ont souvent eu l’effet inverse. En plus de devoir faire face à un événement sans précédent (du moins à l’échelle de nos vies), on devrait en plus le faire en étant performant et efficace ?

Même si je pense que la plupart des gens sortiront indemnes de cette période, cela ne signifie pas que la crise actuelle ne soit pas traumatisante – collectivement, du moins. Le confinement est susceptible de vous faire sentir plus fragile et angoissé que d’habitude. La solution n’est probablement pas de vous forcer à faire des trucs dont vous n’avez ni l’énergie ni l’envie.

Vous n’avez de comptes à rendre à personne sur la manière dont vous passez votre confinement. Vous ne devez pas mettre à profit ce temps pour être productif, lire un livre par jour, ou faire du sport pendant des heures. Etant donné la situation, la seule chose que vous devez faire est de prendre soin de vous.

Je citerai les mots d’Elizabeth Gilbert, qui font plus que jamais écho en moi aujourd’hui : « If you can manage stay upright even one hour a day, you’re doing pretty great, as far as I’m concerned« .

View this post on Instagram

YOU DO NOT HAVE TO BE PRODUCTIVE WHILE IN SOCIAL ISOLATION! This is not a great time to write a book/start a new business/make a hit record or whatever it is that your brain is telling you you “should” be doing with your time right now. It is absolutely okay to feel uninspired. We are not missing out. We are not losing time. WE ARE IN CRISIS! Real, actual crisis! Right now, the only thing you need to focus on is taking care of yourself and your family. I don’t think I’m speaking only for myself when I say that it takes 100% of my bandwidth to not lose hope right now. So many of us could end up genuinely depressed here and adding the demand of being extra productive just because we are stuck inside just isn’t helpful. ⁣ ⁣ Did you get out of bed this morning? Eat a proper meal? Did you move your body today? Are you drinking plenty of water? Talking to your loved ones? Sitting in silence or practicing yoga or finding some way to ground? These are the things that truly matter: anything and everything that helps to keep our heads above water. Get back to basics. Take care of yourself. Find meaning in your day – write if it makes you happy, not because being in quarantine is a great time to squeeze out the next best seller. Stay creative, but do it for the sake of the process, not the end result. ⁣ ⁣ And if you feel like doing nothing – do nothing! Doing nothing is absolutely okay, too. We are all just trying to survive this. Do it your way. x

A post shared by Rachel Brathen (@yoga_girl) on

3. Commencer un projet créatif

Je maintiens ce que je viens d’écrire : vous n’avez aucune obligation, durant ce confinement.

Ceci dit, consacrer du temps à un projet créatif est une bonne façon de passer le temps en faisant quelque chose qui vous plaît.

Pre-Covid, n’avez-vous jamais pensé « ah, si seulement j’avais du temps, je commencerai un blog, un compte Instagram, j’apprendrai à méditer en ligne, je coudrai des vêtements, je ferai un mini-potager sur mon balcon! »

Et bien, c’est peut-être le moment. Mais attention, ne le faites PAS par culpabilité, ou juste pour montrer dans vos storys Instagram à quel point votre confinement plus cool que celui des autres. Non, faites-le pour vous, pour vous amuser. Le but n’est pas de gagner en compétences ou d’être utile, mais de faire quelque chose juste parce que vous avez le temps et que cela vous divertit.

4. S’investir dans une cause qui vous tient à coeur

En ce bas monde, les choses ne sont pas si mal faites. Si vous trouverez toujours des gens qui sont plus heureux que vous, vous en trouverez aussi toujours des plus malheureux.

Collectivement, nous vivons un moment traumatisant. Mais pour certaines personnes – ceux qui ont des maladies graves, ceux qui sont vieux et n’ont personne pour les aider, ceux qui ont perdu leur travail – cette année est particulièrement difficile.

Et pour d’autres – des SDFs, des migrants, des enfants malades – , la crise actuelle n’est pas grand chose à côté des boulversements qui ponctuent leurs vies.

Les gens qui travaillent dans le social ou l’humanitaire vous le diront : pour oublier ses problèmes, rien de tel que se concentrer sur les problèmes des autres.

En ce moment plus que jamais, les ONGs et associations ont besoin d’adhérents et de fonds pour les aider à mener leurs missions à bien. Renseignez-vous localement pour savoir comment vous pourriez être utile – que ce soit pour aller chercher des médicaments pour les personnes âgées de votre immeuble ou parrainer des enfants dans le besoin à l’autre bout du monde.

D’autres conseils spécial #confinement ? Laissez-les en commentaires !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s