Life hack buenos aires: lait végétal maison
argentine, La Backpackeuse, Non classé, tous les articles

Lifehack Buenos Aires #1: le lait végétal maison

Le temps d’une série d’articles, Pauline Escobar se transforme en blog de tuto cuisine et nous explique comment surmonter certains désagréments liés à l’expatriation en Argentine.

LifeHack lait Végétal: lait de coco, lait d'amande...

Lifehack #1: comment faire son lait végétal maison

Si vous êtes vegans, ou que vous avez succombé à cette tendance de remplacer le lait de vache par du lait végétal, Buenos Aires ne vous facilite pas la tâche. Chers et difficilement trouvables, ces laits sont pourtant hyper faciles et économiques à faire chez soi. Vous avez juste besoin d’un mixeur et d’un torchon. Suivez le guide!

Quand on dit lait végétal, on parle de lait de noix en général. La recette qui suit est faisable avec la plupart des noix, il y a juste des variations dans les quantités, mais le principe reste le même. Ici, je me concentrerai sur le lait de coco et le lait d’amande, mais vous pouvez adapter la recette à vos noix préférés (il existe des tutoriels pour tous les laits végétaux imaginables, Google est votre ami).

1. Se procurer des noix (rapé dans le cas de la coco, entière dans le cas de l’amande)

 

Attention, ne les achetez pas en grande surface, les prix sont souvent plus élevés que dans les dieteticas. La chaîne de dieteticas Tomy, présente dans de nombreux endroits de la capitale, est devenue ma caverne d’Ali Baba. Les produits sont vendus au poids, donc n’hésitez pas à faire des réserves afin d’éviter d’y retourner trop souvent.

2. Trempage des noix

Il est nécessaire de laisser tremper dans l’eau certaines noix (c’est notamment le cas de l’amande, mais pas de la coco) une nuit. Utilisez de préférence de l’eau en bouteille ou filtrée. Pour la quantité de noix, voir dans le prochain point.

3.  Mixer les noix avec de l’eau filtrée/minérale

  • Lait d’amande: 100 g d’amandes (ou une tasse d’amandes si vous utilisez cette mesure du verre doseur) + 500 ml d’eau (ou 3 tasses d’eau)

(ne pas réutiliser l’eau de trempage des amandes)

  • Lait de coco: 1 tasse et demie de noix de coco rapé + 3 tasses d’eau (donc la proportion, c’est 2 fois plus d’eau que de coco)

Dans le cas de la coco, faire chauffer l’eau avant de la mettre dans le mixeur. Elle doit être chaude mais pas en train de bouillir.

Optionnel: ajouter des gouttes de vanille ou du sirop d’érable pour parfumer le lait végétal.

Mixer les noix avec l’eau durant quelques minutes (entre 2 et 5 minutes suffisent).

4. Filtrage du lait

Mettez un torchon fin et propre au dessus d’un récipient, et versez doucement le liquide sur le torchon, qui retiendra les morceaux mais permettra de laisser passer le liquide dans le récipient. Pressez bien le torchon à la fin, afin de laisser passer le maximum de lait.

Et voilà, vous avez votre lait! Il suffit de le mettre dans un récipient hermétique au frigo.

Astuce: achetez des bouteilles d’huile d’olive en verre pour les réutiliser comme bouteille de lait maison.

Attention, la conservation du lait ne s’étend pas au delà de 3 ou 4 jours. Pour contourner ça, vous pouvez verser une partie du lait dans un bac à glaçons que vous conserverez au congélateur plus longtemps. Selon mes recherches, vous pouvez les garder entre 2 et 3 mois au congélateur. C’est idéal pour utiliser les utiliser dans des smoothies.

Une fois le lait fait, il vous reste une pulpe qui est réutilisable, et même transformable en farine. Comme je suis encore au stade de l’expérimentation, je ne peux pas encore trop vous donner des conseils, mais sur Internet vous trouverez des idées pour utiliser cette pulpe, au lieu de simplement la jeter.

La recette est la même pour les autres laits végétaux, mais les mesure entre les noix et l’eau sont variables. A noter que celles que j’ai données sont à titre indicatif, vous pouvez les adapter selon vos préférences.

On vous l’avez dit, faire son lait végétal maison, ça n’est vraiment pas sorcier.

Vous savez ce qui est aussi super simple? Faire son Nutella maison. Rendez-vous sur le LifeHack Buenos Aires #2 pour en savoir plus.

Et si vous avez d’autres conseils pour survivre aux supermarchés impitoyables de Buenos Aires, on a très envie de les entendre!

 

1 réflexion au sujet de “Lifehack Buenos Aires #1: le lait végétal maison”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s