huile de coco backpackeuse
Divers, La Backpackeuse, Non classé, tous les articles, Voyage en général

L’huile de coco, fidèle alliée de la Backpackeuse

Elle embaume, nous fait penser aux Tropiques et serait une mine de bienfaits à plusieurs niveaux.

Mais surtout, c’est une alliée fidèle des backpackeuses: elle remplace à elle seule des tas de produits et nous fait gagner de la place dans nos sacs à dos.

L'HUILE DE COCO

Huile de coco, ma belle huile de coco, dis moi quels sont tes super pouvoirs?

  • Lotion hydratante

Visage et corps, l’huile de coco vous hydrate, vous répare, vous nourrit. Elle convient à tout type de peaux, même pour les plus sèches. Et tout ça sans produits chimiques.

Attention, elle est à appliquer sur peau mouillée (le meilleur moment est au sortir de la douche), elle pénétrera mieux et ne vous laissera pas de film gras en séchant. Quelques gouttes suffiront, pas besoin de vider votre pot.

C’est plus naturel et économique d’utiliser l’huile de coco directement, plutôt qu’une créme hydratante à la coco (qui contiendra probablement moins de 1% de coco, et le reste de produits chimiques!).

Et l’odeur exotique qu’elle vous laisse sur la peau, elle, est 100 % authentique.

  • Masque/après-shampoing

Avant de vous laver les cheveux, enduisez les pointes (mais pas les racines!) de votre huile. Laissez poser, puis lavez votre crinière, qui devrait être plus douce et soyeuse.

Si vous voulez aller plus loin et que vous avez accès à d’autres ingrédients, il existe plein de recettes bénéfiques pour vos cheveux à base d’huile de coco!

  • Démaquillant

Le saviez-vous? Pas besoin de s’encombrer d’un démaquillant dans votre trousse de toilette, vous pouvez utiliser des huiles végétales – dont, bien sur, notre huile de coco. Ca fonctionne pour une raison simple: le gras attire le gras. Et en plus de vous démaquiller, vous vous hydratez.

Par ailleurs, si vous vous démaquillez à l’aide de cotons en tissu réutilisables (lavables à la machine), on vous dit BRAVO. Vous n’êtes pas seulement malignes, vous êtes aussi écolos!

Attention à ne pas en mettre trop d’huile dans la zone des yeux, sinon vous pouvez avoir du gras qui entrera dans vos yeux (ce n’est certes pas très grave, mais pas non plus très agréable).

  • Huile de rasage

Appliqué dans la douche sur les zones à raser, elle lubrifiera la peau et permettra à la lame de passer. Elle est donc une très bonne huile de rasage, et permet en plus d’hydrater.

  • Avant / Après soleil

L’huile de coco peut être appliqué avant de s’exposer au soleil, car c’est un activateur naturel de bronzage. Elle permet également, dans une certaine mesure, de se protéger du soleil. Mais attention, son indice de protection reste faible, elle ne remplacera donc jamais la crème solaire!

Elle se prête aussi à une utilisation après une exposition au soleil, pour nourrir la peau. Néanmoins, pour des coups de soleil, privilégiez le gel d’Aloe Vera, plus efficace et tout aussi naturel.

  • Déodorant

Dans un premier temps, mettre de l’huile de coco sur vos aisselles permettra d’hydrater cette zone , qui souvent un peu irritée.

Mais elle peut également vous servir de déodorant, si si! Il vous faudra l’accompagner de bicarbonate de soude (ou bicarbonate de sodium, c’est pareil. Nos amis anglophones, eux, l’appellent baking soda).

Petite parenthèse sur le bicarbonate de soude: ce produit a lui aussi des supers pouvoirs. Il se présente sous forme de poudre blanche et prendra très peu d’espace dans votre sac à dos. On le trouve facilement, en grande surface ou en pharmacie. Il vous servira à enlever les odeurs de vos chaussures (saupoudrez dedans et laissez agir), à remplacer la levure chimique dans vos plats (s’assurer d’avoir bien acheté un bicarbonate alimentaire), et pourra même remplacer votre shampoing de temps à autre. Voir le reste de ses usages sur Internet (Google est votre ami).

Bref, revenons-en au déodorant. Il suffit d’humidifier vos aisselles, de bien les enduire d’huile de coco, puis prendre du bicarbonate de soude sur des doigts humidifiés, et le faire pénétrer sous vos bras. A noter que le bicarbonate peut avoir un effet irritant, veillez donc bien à mettre l’huile de coco en premier (néanmoins, si vous avez la peau sensible, il est possible que cette recette ne vous convienne pas). Ce déodorant a la particularité de supprimer les odeurs, en revanche vous transpirerez quand même… Mais sans aucune odeur! A tester pour voir si cela vous convient.

  • Huile alimentaire

Vous pouvez l’utiliser pour remplacer les matières grasses lorsque vous cuisinez. Pas d’huile d’olive dans la cuisine de votre hostel? Pas de panique, vous avez la solution, elle se trouve dans votre trousse de toilette. Pleine de bienfaits, l’huile de coco peut se cuire à haute température. De plus, elle est vegan.

Attention: si vous voulez profiter au maximum de votre huile, achetez la de bonne qualité! Le must, c’est qu’elle soit bio, vierge (donc sans produits chimiques), et qu’elle ait une premiere pression à froid.

Suite à la publication de l’article sur le groupe « We are backpackeuses« , on m’a suggéré d’autres utilisations (non testées par l’auteure de l’article):

  • Dentifrice
  • Lubrifiant (mais sans préservatif)
  • Contre les mycoses vaginales
  • Renforcement des ongles cassants

Si vous l’utilisez pour d’autres choses, expliquez nous dans les commentaires 🙂

Vous avez du mal à faire votre sac? On vous aide.

L'huile de coco, alliée de la backpackeuse: ses usages

3 réflexions au sujet de “L’huile de coco, fidèle alliée de la Backpackeuse”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s