La Backpackeuse, LE VOYAGEUR, tous les articles, voyage

10 choses qu’une fille apprend en voyageant seule

10 choses qu'une fille apprend en voyageant seule

1- Que le monde n’est pas un endroit si terrible

C’est à dire que quand on est une fille, depuis l’enfance on entend qu’il faut faire attention à la manière dont on s’habille, ne pas marcher seule la nuit, ne pas parler à des inconnus… On nous fait comprendre que le monde est un endroit bien plus dangereux pour les filles que les garçons. Et donc une fille qui part toute seule pour la première fois avec son sac sur le dos à la découverte d’un nouveau pays n’est probablement pas la plus rassurée du monde. Et pourtant, excepté peut être la Corée du Nord, oui, il est totalement possible pour une fille de voyager solo, sans rencontrer aucun problème. Il suffit juste une bonne dose de bon sens, de la prudence, et de l’ouverture aux autres. Avec tout ça, il est fort probable que le monde vous paraisse bien plus rassurant que vous ne le pensiez.

Le voyage solo au féminin - voyager seule pour une fille
It’s a wonderful world @Pino

2- Se faire des nouveaux amis

Oui parce que soudainement, on se retrouve sans ses copains, et c’est bien beau de partir solo, mais on a quand même envie de partager des choses avec des gens. Alors on met un peu de côté sa timidité et on va vers les autres. Et bien souvent, en vous voyant toute seule, les gens iront plus facilement vers vous. Et vous vous apercevrez que dans la communauté de voyageurs, qui est en général assez grande, il y aura d’autres voyageurs solos qui se feront un plaisir de partager un bout de chemin avec vous.

Petit Tip: le mieux pour rencontrer des gens, c’est de bien choisir ses auberges de jeunesse et de lire les commentaires, afin de ne pas tomber sur un hostel complétement vide ou sans ambiance.. Les applis Hostelworld et Booking sont recommandées!

Voyage entre filles - voyager en solitaire
Rencontre inopinée au sommet avec le Che @AltaGracia

3- Déculpabiliser

Ben oui parce que quand tu voyages avec tes potes, il faut t’adapter aux autres, à ta super pote qui met son réveil à 6 heures tous les matins parce qu’il faut « profiter-et-ne-pas-perdre-un-instant« , de celui qui mange gluten-free-vegan, ce qui complique toujours un peu l’heure des repas et le choix des restos, de celui qui veut faire la fête jusqu’au bout de la nuit tous les jours, même quand vous avez un avion au petit matin…. Alors là, tu es toute seule, alors tu fais CE QUE TU VEUX. Si tu veux rester toute la journée a trainer dans ton lit, tu le fais. Si tu veux te faire un gros McDo, tu le manges. Et si tu veux bronzer toute la journée en zappant tous les musées barbants de la ville – pourtant super recommandés dans le routard – tu le fais sans aucune culpabilité.

Voyager seule - voyage en solitaire, solo, pour une fille
Dure décision: je chill sur la plage ou dans le hamac? @CostaRica

4- Que le wifi est ton meilleur ami

Ahh oui je sais ça va, on est pas là pour trainer sur Facebook toute la journee et vérifier son nombre de likes, il faut savoir déconnecter, il faut vivre dans le monde réel et blablabla , le tout accompagné de regards méprisants de gens qui sont so disconnected et au dessus de tout ca. Et bien je le dis haut et fort, J’ADORE avoir le wifi dans les hostels, et ressentir ce frisson quand je me reconnecte et que je reçois toutes mes notifications. Oui je l’avoue, apres avoir baroudé quelques jours sans contact avec le monde extérieur, quand j’arrive dans un hostel à peu près normal, le premier truc que je demande, c’est le mot de passe du wifi. Rien de tel que de retrouver Whatsapp et Facebook Messenger pour se remettre d’avoir dormi dans des conditions extrêmes, sous une pluie tropicale juste à côté de nids de tarentules – et de même pas avoir pu le documenter sur Snapchat, faute de connexion ! Et oui, en chacun de nous se trouve un geek, et on ne va pas se mentir, quand on est à des milliers de kilomètres de chez soi, le wifi, c’est quand même une invention géniale.

Voyage entre filles à New York - voyage en solitaire
Spotted: des Geeks a @CentralPark

5- Que les réseaux sociaux sont aussi tes amis

Oui car dans à peu près chaque pays de la planete, il existe des groupes Facebook de communautés françaises où tu peux demander tout et nimporte quoi, ils auront la reponse. Coût de la vie, apparts, boulots, nourriture, tes compatriotes expatriés sauront te renseigner, et même mieux que notre cher Google. Il y a aussi des communautés de voyageurs, par exemple Girls love travel ou Voyages Sac a dos backpack pour ne citer qu’eux. Aucune question n’est trop bête, et c’est vraiment super pour  avoir des infos et rencontrer des gens sur place.

Snapchat voyages et aventures
Follow me on Snapchat !!

6- Développer un petit peu son sens de l’orientation

Oui parce qu’il faut avouer, il y a un peu de vrai dans l’idée reçue qui dit que les femmes n’ont pas beaucoup de sens de l’orientation. Personnellement, quand je suis avec des gens, je suis incapable de retrouver mon chemin ou de me repérer. Mais là, toute seule, plus vraiment le choix: il va bien falloir apprendre à la lire, cette satanée carte, et apprendre à utiliser Google Maps. Petite astuce, il est possible de télecharger des cartes (sur Google Maps ou autre appli de localisation) pour y avoir accès hors connexion. Et il est possible d’être géo-localisé même sans internet -du moins sur les Iphones.

Voyager seule pour une fille - voyage en solitaire au féminin
Deuxième étoile à droite, et tout droit jusqu’au matin

7- A faire gaffe à ses affaires

Parce que oui, le monde n’est pas si terrible, mais bon, on ne vit pas non plus dans un monde de Bisounours. Et cette fois ci, il n’y à personne pour surveiller à votre place vos affaires. En auberge de jeunesse mieux vaut enfermer ses affaires de valeur dans un casier – toujours avoir son propre cadenas-, ne pas se promener avec son passeport sur soi, le ranger dans un endroit spécifique, ne pas oublier cet endroit spécifique et avoir une crise de panique au moment de partir de l’hostel… Ce genre de trucs, quoi.

Voyage solitaire - voyage sac à dos pour une fille seule

8- Apprendre à s’organiser un peu mieux

Oui parce que lorsque la batterie de l’appareil photo lache en arrivant au Macchu Picchu, on rigole pas trop. Ni quand on se rend compte qu’on ne vend pas de bouteille d’eau là-haut, et que quand le soleil tape fort et que tu marches beaucoup, boire, c’est quand même agreable. Et puis quand on oublie sa crème solaire et ses lunettes quand on fait un trekking dans le désert de plusieurs jours, notre corps s’en rappelera longtemps. Et quand Maman nous laisse des messages vocaux hystériques parce que ça fait 3 semaines qu’elle est sans nouvelles, on se dit qu’on n’aurait pas du égarer son chargeur de téléphone dès les premiers instants du voyage.

Voyage seule pour une fille - voyage en solitaire pour les routardes
Chips, Pop Corn et papier toilette, les essentiels de tout routard bien organisé

9- Être en immersion complete

Tel James Bond, ou OSS 117, vous êtes ici incognito. Sur des kilomètres à la ronde, personne ne vous connait. C’est l’occasion de rencontrer des gens nouveaux, qui auront une autre vision de vous. Et c’est aussi l’occasion de s’immerger pleinement dans une culture, sans même parler votre langue maternelle si vous le souhaitez. Si vous partez dans des destinations assez exotiques, c’est aussi un peu l’occasion d’être la star – peut être êtes vous la toute première française que rencontre votre interlocuteur !

Voyager seule - voyage en solitaire pour une fille
…Vous allez peut être même rencontrer votre âme soeur!

10- Prendre confiance en soi

Oui parce que maintenant que vous êtes parties a l’autre bout du monde toute seule avec votre sac a dos sur le dos, que vous vous êtes sorties des pires situations en baragouinant et en faisant des grands gestes, que vous avez sympathisé avec des locaux qui vont ont accueilli chez eux, que vous avez survécu au quotidien avec un nombre -TRES- limité de vêtements… De quoi avez vous peur, maintenant?

Voyager seule - voyage en solitaire pour une fille

11ème raison de voyager seule (optionelle): cela facilite les rencontres avec des personnes du sexe opposé. Sortir avec des étrangers, ça a plein d’avantages. Mais il existe des règles strictes pour les Françaises qui ont des rendez-vous galants, on les explique ici.

Retrouvez cet article (et plein d’autres inédits) dans le Manuel de l’étudiant nomade !

9 réflexions au sujet de “10 choses qu’une fille apprend en voyageant seule”

  1. Bravo pour ce récit que j’ai adoré et tellement juste !
    Je me reconnais à 100% sauf pour les hostels (car je n’ai plus 20 ans mais j’ai logé dans un hostel génial au Pérou hi ! Mon 1er !).
    Et tu m’as bien fait rire avec les chips !
    Super la photo avec le soleil dans ta bouche, vivre la vie à pleines dents…
    Encore merci, ce fût un vrai plaisir de te lire.
    Belle suite dans ta vie !
    Valérie

    Aimé par 1 personne

  2. Absolument d’accord avec ce qui est dit dans cet article qui reste valable même quand on a presque 50 ans comme moi 🙂
    D’ailleurs je pense que les autochtones sont souvent plus étonnés de voir une femme de mon âge voyager seule, ils ont plus l’habitude de voir des gens plus jeunes. Prochain voyage solo : Bali 🙂

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s