colombie, tous les articles

8 clichés sur la Colombie : on vous explique

La Colombie est un peu au monde ce que la Corse est à la France: tout le monde parle d’elle, mais qui la connait vraiment?

8 clichés sur la Colombie

Des années de mauvaise pubs (parfois à tort ou à raison) dans les journaux ont créé des préjugés qui lui collent durement à la peau.  Par ailleurs, le processus de fin de guerre civile enclenché il y a une dizaine d’années a fortement changé le visage du pays. Quand j’annonçais autour de moi mon départ vers cette contrée lointaine, j’ai eu droit à des réactions diverses et variées , du style « je vais te faire un calin d’adieu au cas où je te revois jamais« , « te fais pas enlever pas les Farc!! » ou bien « tu pourras nous ramener des produits locaux?! » (aka la fameuse petite poudre blanche qu’on ne présente plus). Après 2 mois passés sur place, je suis toujours vivante et je n’ai toujours pas eu l’immense plaisir de tomber sur des membres armés de guerrillas au détour d’un chemin. Je pense donc qu’il est temps de faire un bilan des clichés sur la Colombie.

Amérique du sud et latine: graffiti - street art

  • C’est un pays super violent et dangereux

C’était vrai pendant la guerre civile, il y a eu beaucoup de violence, à cause de groupes armés et du narco trafic. Donc oui, les Colombiens ont connu des années difficiles. Aujourd’hui les guerrillas ont été combattus par le gouvernement et sont retranchées dans des zones reculées, très affaiblies (même si elles n’ont pas totalement disparu). Donc le pays a beaucoup évolué et la sécurité s’est énormément améliorée – malheureusement pas les mentalités à son sujet. En tant que touriste, il y a relativement peu de chances d’avoir des problèmes, du moment qu’on suit les mêmes consignes que dans les autres pays d’Amérique Latine.

  •  Il y a de la drogue partout et les Colombiens sont des drogués

Oui, la Colombie produit de la cocaïne à grande échelle. Mais cette production est en très très grande partie envoyée chez NOUS, pour NOTRE consommation. Alors oui il est certainement plus facile de trouver de la drogue ici, et à meilleur prix. Mais la Colombie est loin d’être le paradis des substances illicites que certains s’imaginent. Par contre, il est légal de faire pousser de la Marijuana chez soi et d’en posséder (20 g par personne si mes souvenirs sont bons). Etonamment, sur certains sujets, des pays qu’on pense moins « avancés » que nous sont bien plus évolués que nous. Je pense notamment à l’Uruguay qui a autorisé le mariage gay, l’avortement et la vente de Marijuana sans susciter de tollés, immense progrès pour un pays traditionnellement catholique. Par ailleurs, en plus d’aller vers la légalisation de la Marijuana, la Colombie a une bien plus grande tolérance vis à vis de l’homosexualité: il est très courant de croiser des gays  dans la rue sans que cela ne choque personne. Et depuis que je suis arrivée à Bogota, j’ai rencontré plus de gays que durant  toute une vie à Paris. Si les médias nous parlaient plus de ce genre de trucs, au lieu de se concentrer sur la violence et les chiens écrasés (qui certes ramène plus de plata), on aurait peut être moins de préjugés sur le reste du monde.

  • Pablo Escobar est une légende locale

Les Colombiens DETESTENT Pablo Escobar, qui a traumatisé leur pays pendant des années, placé des tas de bombes dans des villes, fait exploser des avions commerciaux en plein vol, et participé à la prise du Palais de Justice colombien, tuant des tas de personnes. Il a fait régner la terreur sur leur pays et il y a très peu de personnes pour le regretter. Il y a également très peu de Colombiens pour regarder Narcos, qu’ils ne trouvent pas fidèle à la réalité, montrant leur pays sous un mauvais jour, faisant de Pablo Escobar une légende – et en plus l’acteur qui l’interprète n’est pas colombien mais brésilien, et si nous on ne l’entend pas, son accent brésilien leur écorche les oreilles. Et ils en ont assez qu’on leur en parle – un peu comme si vous parliez d’Hitler à tous les Allemands que vous croisiez.

  • C’est un pays du tiers-monde

Non. Et oui. Dur de répondre. Il y a beaucoup, beaucoup de pauvreté. Mais aussi, beaucoup, beaucoup de richesses. Il est possible de vivre à Bogota sans vraiment voir la pauvreté en restant dans les quartiers archi chics sécus. Il y a des quartiers de Medellin (la 2ème ville du pays) où l’on se croirait à Miami. Il y a beaucoup de richesses à côté de beaucoup de pauvreté. C’est un pays riche, avec beaucoup beaucoup beaucoup de pauvreté.

  • Les Colombiens sont des terroristes

Il y a quelques groupes violents ici où là qui ont fait beaucoup parler d’eux, c’est certains. Mais les 99% de colombiens restants sont des gens ouverts et chaleureux.

  • La guerrilla est partout

Il y a encore des zones où elle est présente, mais elle a été considérablement réduite. Tant que vous n’allez pas dans les zones où elle se réfugie, peu de chances de croiser des révolutionnaires barbus armés (dommage, ce genre de photos ferait le buzz sur Instagram).

  • Il y a des risques de se faire enlever

Il y a eu des séquestrations dans le passé, effectivement. On se rappelle tous d’Ingrid Betancourt. J’ai été d’ailleurs surprise du peu de sympathie qu’elle suscite ici. En fait, dans ma tête je ne sais pas pourquoi mais j’étais persuadée qu’elle était une touriste française qui s’était faite enlever au hasard lors d’un voyage (honte à moi d’avoir si peu suivie l’actualité internationale à cette époque). Alors qu’elle est franco-colombienne, et qu’elle s’est faite enlever lors de sa campagne présidentielle (donc elle n’était pas exactement une touriste lambda) lorsqu’elle s’est rendue dans des zones gardées par les Farc- zones où on lui avait interdit d’aller, en la prévenant qu’elle allait se faire enlever à coup sur. Alors franchement, si vous ne vous présentez pas pour la prochaine élection présidentielle colombienne et que vous n’allez pas dans des zones gardées par des guerrillas pour faire campagne, vous devriez vous en sortir.

  • Les colombiens dansent la salsa

Enfin quelque chose de complétement, totalement, 100% VRAI!

2016-03-02 12.47.12
Le saviez-vous? Le centre historique de Bogota est le paradis du street art

Pour conclure, la Colombie, il faut la vivre pour la comprendre.

Si vous planifier un séjour colombien, j’espère que cet article vous aidera a préparer votre itinéraire. Et rendez-vous ici pour une visite de Bogota, sa capitale!

Ces quelques minutes de vidéo peuvent vous donner un aperçu rapide de ce merveilleux pays:

6 réflexions au sujet de “8 clichés sur la Colombie : on vous explique”

  1. Bonjour Pauline,
    Après trois semaines de road trip en Colombie (Bogotá, Région du Café, Côté Caraïbe et Santander), je ne peux que confirmer tes dires!
    Toutefois concernant la violence et la dangerosité du pays, j’insisterai plus sur le fait qu’aujourd’hui en Colombie, nous nous risquons le plus à de la petite délinquance qu’aux groupes armés. En effet comme tu l’as bien souligné, il y a de très grosses disparités de richesse dans le pays et même de la profonde misère dans certaines zones. De fait, les vols à l’arraché, les pickpockets et les vols à l’arme blanche sont ce que nous avons le plus à craindre. Il convient de bien fermer son sac et d’éviter certains quartiers, surtout de nuit.
    Ces paramètres intégrés, le voyage reste un des plus beau qu’il nous est été donné de faire!
    Merci pour ton blog, c’est un vrai plaisir que de le suivre!
    Bonne continuation!
    Christelle

    J'aime

  2. Bonjour Pauline,
    C’est très chouette de te lire. J’ai moi-même voyagé en Colombie pendant un mois en Février 2017 et je retrouve beaucoup mes impressions dans tes écrits. Il est vrai que les clichés sont encore nombreux sur la Colombie et tes articles informent avec justesse.

    Christelle ajoute également des informations que j’avais pu remarqué avec des amis. Aujourd’hui, en Colombie, un touriste sera parfois confronté à la petite délinquance et se doit de prendre quelques précautions par rapport à celle-ci.

    Il y a malheureusement un tourisme de la drogue qui existe. J’ai pu l’observer à Palomino, au nord du pays. J’ai vu des touristes qui consommaient de la drogue sur place. Je ne te parle pas de l’image qu’ils renvoient alors aux Colombiens…

    Je te laisse mon blog de voyage, cela pourra peut-être t’intéresser, j’y ai laissé de nombreuses photos et articles. Je continue de suivre tes écrits bien entendu, bonne continuation!
    Oscar

    Aimé par 1 personne

    1. Salut Oscar,
      Je te remercie pour ton commentaire!
      Effectivement il faut faire attention et ne pas trop baisser sa garde, cela dit en général si on a la bonne attitude, il n’y a pas trop de problèmes.
      J’ai fait un tour sur ton blog, il est top (je ne savais pas que c’était possible de faire un blog sous cette forme, super idée!). Ah et cette phrase m’a fait bien rire : « My results were good, my relationships with my colleagues were great, my daily life was really comfortable and my job was deeply boring. » . Bonne continuation à toi, j’espère que ta vie est devenue plus excitante depuis! 🙂
      Pauline

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s