amérique latine, colombie, Etudiant en échange, tous les articles

The Battle: Colombie VS USA, Bogota VS Pittsburgh, Shakira VS Justin Bieber

*Edit: autant pour moi, Justin Bieber est canadien… Mon titre tombe à l’eau, et ma culture musicale en prend un coup….

USA VS COLOMBIE

Le temps est venu de faire un petit bilan de mes 2 échanges universitaires. Ca fait maintenant presque un mois et demi que je suis arrivée à Bogota, et je commence à m’habiter à ma vie bogotine (bogotaine? bogotienne? No sé!!).

On pourrait croire qu’entre les Etats Unis et la Colombie, c’est le jour et la nuit – mis à part leur appartenance au même continent. [Car oui, la Colombie est en Amérique, ainsi que beaucoup d’autres pays, qui n’aiment pas du tout qu’on appelle les gens qui habitent aux Etats unis les AMERICAINS, alors que l’Amérique s’etend du Canada jusqu’à la Patagonie et comprend 35 pays. D’ailleurs l’Amérique du Sud est plus grande que l’Amérique du Nord, mais sur les cartes ça ne se voit pas, car elles sont déformées et le Nord parait plus gros que le Sud, parce que le Nord a plus d’argent alors il peut se le permettre]. Bref, tout ça pour dire que je suis en train d’essayer de ne plus utiliser le terme « Américains » pour parler des gens qui habitent aux USA. Sauf que c’est un peu difficile en français, puisqu’on n’a pas vraiment d’autre mot -Etats uniens, c’est quand même super laid.

The Bogota Post - Colombie

Voici donc, par catégorie, ma comparaison entre mes deux échanges, l’un à Pittsburgh (qui pour les plus incultes d’entre vous se trouve au Nord Est des Etats-Unis) et l’autre à Bogota (toujours pour les mêmes, se trouve grosso modo au milieu de la Colombie, qui est le pays le plus au Nord d’Amérique du Sud). Bien sur, cette comparaison dépend uniquement de mes semestres d’échange, qui ont beaucoup dépendu de mes universités, des gens que j’ai rencontrés et des voyages que j’ai fait… Donc ça n’est pas toujours très objectif, un échange dans la même ville peut être vécu de maniere complétement différente.

  1. L’adapation à la culture

Bon, les Etats unis, même sans jamais y etre allé, on connait. On regarde leurs series, on écoute leur musique, on mange dans leurs fast foods super gras (i’m lovin it). Du coup, arriver sur un campus americain (je veux dire, etats-unien!!), ça n’est pas tres dépaysant. C’est clair qu’en France, on n’en a pas, des campus comme ça qui ressemblent plus à des mini villes qu’à des universités. Mais des milliards de séries et des films qu’on regarde depuis qu’on est petit, on les connait par coeur, les pom pom girls, les joueurs de foot US, les chambres universitaires en coloc, les soirées des fraternités et les grands espaces verts du campus…

Etats-Unis VS Colombie

Je ne dis pas que ce n’est pas dépaysant, mais c’est vrai que Bogota, ben ça l’est quand même un peu plus. Dans la rue, tu fais attention, tu ranges ton portable quand tu sens que ça craint, tu te promènes pas en jupe ou short seule au risque de te faire siffler et klaxonner dans toutes les rues, tu sais pas trop quoi commander au resto. Et puis tu vas au supermercado, mais le supermercado, ben c’est pas Walmart, quoi. En Colombie, ce qui est marrant, c’est qu’ils ont plein de produits frais qu’on n’a pas. Par exemple, des ananas, des noix de coco, des feuilles d’aloe vera… Mais ils les ont pas transformés: c’est a dire que moi qui adore l’huile de Coco, le jus d’ananas, et le gel d’aloe vera, et bien j’ai rien trouvé. Pourtant, il y a les matières premières, mais ça s’arrête la. A toi de presser ton ananas pour faire du jus, de fabriquer ton gel et ton huile (j’ai bien trouvé un tutoriel Youtube pour faire mon gel d’aloe vera, mais je me suis arrêtée a l’étape où ça parlait d’extraire le pus). Walmart, c’est l’inverse: c’est la Mecque des produits transformés, mais par contre au niveau des produits frais…

La Candelaria , Bogota - Colombie, Amérique du sud

Bref, tout ca pour dire que l’étape d’adaptation à la culture du pays etait quand même plus simple aux USA, car l’Amérique Latine, quand on vient d’Europe, c’est un autre monde, avec lequel on est beaucoup moins familier.

2) La nourriture

Bon, une fois que tu t’es a peu près adapté, tu commences a apprécier (ou pas) la culture dans laquelle tu te trouves.

Aux USA, la première semaine, tu es content de manger des pizzas, des hamburgers et des glaces à tous les repas (il faut savoir que je vivais sur un campus et que je mangeais donc à la cantine, la cafeteria ou au fast food sur place tous les jours). Mais passé la première semaine, c’est vrai que tu commences à rêver de légumes et de fruits frais. Il n’y a pas vraiment de culture du « bien manger » aux USA (ou alors un peu, mais plutôt dans les grandes villes cosmopolites comme New York). Je ne peux pas compter le nombre d’américains qui m’ont dit qu’ils DETESTAIENT les fruits et les legumes.

glaces etats unis (vs colombie)

Et lorsqu’on prenait des pizzas a la cantine, on devait les éponger avec des serviettes en papier pour absorber un peu la tonne d’huile qu’il y avait dessus. Et, FUN FACT, (aux USA ils adooorent les fun fact, au debut de l’année on devait toujours se présenter en donnant un FUN FACT) tous les jours à la cantine, il y avait un stand de glaces à volonté avec plein de choix de parfums. Et, posé juste a côté, il y avait un petit plateau de fruits avec un panneau qui disait « PAS PLUS D’UN PAR PERSONNE »…

Après, la bouffe colombienne n’est pas non plus incroyable – dur dur de surpasser la cuisine francaise, nous Français avons des palets délicats – et elle peut être grasse. Il y a des pays d’Amerique Latine où l’on mange nettement mieux – L’Argentine notamment! ¿Donde esta el asado? Mais au moins, on a des légumes dans son assiette. Et une énorme variété de fruits – FUN FACT: la Colombie est le pays avec la plus grande diversité de fruits au monde. Donc niveau bouffe, la Colombie se place devant les USA. Même si elle reste loin derrière la France…

3) L’université

En fait, au niveau de la fac, j’ai trouvé qu’il y a beaucoup de similitudes entre la Colombie et les USA. Déjà, la relation profs-élèves est beaucoup plus cool qu’en France, les profs sont plus proches des élèves, ils envoient beaucoup de mails, donnent parfois leurs numéros de téléphone, sont toujours dispos pour les questions… Et en classe, c’est aussi plus cool: les élèves se lèvent quand ils veulent, pour aller aux toilettes, boire, ou même repondre à un appel… Ce qu’en France, on ne ferait jamais sans demander la permission avant. Et quand on explique à un colombien ou à un Etats-unien (decidement c’est super moche) que chez nous c’est pas comme ça, et qu’avant on doit demander, ils trouvent ça super bizarre. Et quand on y pense c’est vrai qu’on devrait pouvoir sortir quand on en a besoin sans demander la permission comme un enfant de 5 ans…

Université américaine: w&j college, pennsylvanie

Typique de la colombie, les retards. Décidement, la ponctualité, ça n’est pas leur fort. Et typique des Etats unis: venir en cours habillé de façon très très moche, avec des gros pulls larges aux initiales de la fac, et parfois même en pijama. Mais par contre, le jour des présentations devant la classe, venir en costard et talons-robes-brushing. Niveau vestimentaire en général, il y a des trucs qu’on fait pas trop en France, aussi. La décence m’empêche (presque) de mentionner les américains qui se baladent avec des chaussettes en tongs, ou ces colombiens en crocs. Disons que la notion de confort l’emporte généralement sur l’élégance.

4) La sécurité

Armes aux Etats-Unis

Alors la forcément c’est un peu différent. Aux USA j’étais sur un campus super sécu, avec une police spéciale du campus qui se balade en 4×4 (on est americain ou on ne l’est pas). Mais honnêtement dans le reste du pays je ne me suis jamais sentie vraiment en danger- à part dans les terminaux de bus qui craignent franchement. Après comme à Paris ou n’importe où, il y a des quartiers à éviter, avec des clochards, de la pauvreté… A la fin de mon échange, on avait loué le Airbnb le moins cher qu’on ait pu trouver à NY pour les fêtes de fin d’année, dans un quartier super paumé de Brooklyn. Et ben, je m’y serai clairement pas promenée la nuit seule, ni pris les transports tard le soir.

La Colombie est un pays qui a quand même connu des violences quasi continues tout au long du XXe siècle. Des problèmes de guerrilla, de groupes paramilitaires, de narcotrafic… Et même si cela fait environ une dizaine d’années que les choses se sont calmées, ca a laissé des traces. Il y a beaucoup de pauvreté, et des quartiers où ne JAMAIS ALLER en tant que gringo. Encore une fois, si on prend des précautions, il y a très peu de chances d’avoir des problèmes. Mais dur d’ignorer les clochards camés qui transportent des gros sacs poubelles derrière eux la nuit, et qui ont l’air de pas savoir sur quelle planète ils sont. La Colombie est le pays LE PLUS INEGALITAIRE d’Amérique Latine – et ce n’est pas peu dire quand on connait un peu l’Amérique Latine. Entre les riches et les pauvres, il n’y a pas qu’un fossé, il y a un ENORME PRECIPICE. On al’impression qu’il n’y a pas vraiment de classe moyenne, juste des gens très très très pauvres, et des gens très très riches. Donc après, il ne faut pas s’étonner qu’il y ait des gros soucis, dans un pays qui connait de telles différences. Il faut savoir que le SMIC en colombie est de 200 euros, c’est à dire plus de 5 fois moins qu’un SMIC français. Et a côté de ça, la classe aisée va passer ses vacances à Paris ou à New York, et envoie ses enfants dans des facs privées.

Bref, la Colombie reste un pays pauvre qui sort d’un gros conflit interne, et même si on ne le ressent pas forcément toujours – je m’y sens en sécurité et que je n’ai eu aucun problème jusque là – il faut TOUJOURS faire attention et respecter certaines précautions.

Cela dit, au sein des Etats-Unis, qui est quand même la première puissance mondiale, les inégalités sont également ENORMES. En tant que touriste, on n’y va pas trop, mais il y a des quartiers très insalubres qui ressemblent au tiers monde. Et quand on ajoute ces inégalités avec la vente libre d’armes, ca peut faire très mal. Il n’y a qu’a voir toutes les fusillades qui ont lieu quasiment tous les mois dans les écoles, les centres commerciaux… Durant mon semestre d’échange, un meurtre a été commis à quelques mètres de mon campus: un élève de ma fac s’est fait assassiner par un gang du coin, alors qu’il rentrait un peu alcoolisé du bar d’à côté. Pourtant, on n’était pas dans un quartier à gros problèmes, même si certains coins de la ville étaient à éviter. Ce que je veux montrer par là est que la violence au final se trouve partout, je connais des gens qui se sont fait agressés devant le Chateau de Versailles ou dans le 16ème. Et qu’on colle très facilement l’étiquette « VIOLENT » à des pays comme la Colombie, alors qu’on ferait peut être mieux de regarder en premier ce qu’il se passe chez nous.

La Candelaria, street art - Bogota

Voili voilou ce que je peux raconter jusqu’ici sur mes échanges. Il resterait plein de trucs à dire, stay tuned pour d’autres anecdotes fabuleusement intéressantes sur nos chers amis des Etats-Unis et de Colombie, qui je l’espère continuerons de nous faire rêver avec leurs choix vestimentaires!

Et pour ceux qui aimeraient savoir, Shakira ou Justin Bieber… SHAKIRA bien sur!

1 réflexion au sujet de “The Battle: Colombie VS USA, Bogota VS Pittsburgh, Shakira VS Justin Bieber”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s