mazatlan sinaloa mexique amérique latine
mexique, Non classé, tous les articles

Mazatlan, la perle du Pacifique

Mazatlan est une station balnéaire de la côte pacifique du Mexique. Depuis la capitale de Durango, on la rejoint en 3h30 de bus avec la compagnie Omnibus de Mexico.

Mazatlan sinaloa mexique amérique latine

Cette ville de bord de mer est parfois surnommée « la perle du Pacifique ».

Je vais être honnête : je ne connais pas encore beaucoup de plages mexicaines, mais celles de Baja California sont bien plus jolies que celles de Mazatlan. Et si je n’ai pas encore posé le pied au Yucatan ou à Oaxaca, les photos que j’en ai vues me disent que l’eau y est bien plus belle, et le sable bien plus blanc.

Donc ce surnom de « perle du Pacifique » est à prendre avec des pincettes : je pense qu’il existe des villes mexicaines du Pacifique qui pourraient concurrencer Mazatlan. Peut-être pas au niveau des bâtiments coloniaux, mais en tout cas au niveau des plages.

Pourquoi donc, me demanderez-vous, aller à Mazatlan ? Eh bien, figurez-vous que malgré tout, cette ville côtière n’est pas dénuée de charme. Ci-dessous, quelques raisons de passer y jeter un coup d’œil.

mazatlan sinaloa mexique amérique latine

Pourquoi se rendre à Mazatlan ?

1- Sa position géographique

Si vous êtes limité par le temps et l’argent, et que vous vous trouvez au nord-est du Mexique, Mazatlan est une destination intéressante. Même si elle est située dans le Sinaloa, région connue pour ses problèmes de narcotrafic, elle reste une station balnéaire assez sûre. De plus, elle est bien reliée en bus et en avion aux grandes villes du coin. De la capitale de Durango, un bus direct vous y emmène en 3h30. Et elle se situe proche de hautes montagnes qui offrent des paysages spectaculaires dans l’état de Durango.

2- La température de ses eaux

Il faut savoir que suis une grande amatrice de plage, de mer et de soleil.

Disons le tout de suite : la mer de Mazatlan, sans être moche, n’a pas les couleurs des eaux turquoises des Caraïbes. Ceci dit, il faut bien lui reconnaître une chose : quelque soit la période de l’année, l’eau de Mazatlan est chaude. En été, elle dépasse les 30 degrés celsius, pour le plus grand plaisir des vacanciers. Et même en hiver, elle ne descend pas au-dessous de 22 degrés, ce qui reste quand même acceptable.

mazatlan sinaloa durango mexique amérique latine

En passant à Mazatlan, j’ai été étonnée d’y voir tant de maisons appartenant à des Américains. Après tout, la Californie possède des endroits magnifiques au bord de la mer, avec de belles vues et tout le confort qui va avec. Pourquoi ne pas plutôt s’acheter une maison de vacances là-bas? Mais j’imagine que Mazatlan a quelque chose que la côte ouest des USA n’offre pas : des eaux chaudes quelque soit la saison. (Ainsi que des prix immobiliers certainement plus intéressants)

3- Sa gastronomie : poissons, poissons et poissons

Amoureux des fruits de mer, vous allez en avoir pour vos frais : à Mazatlan, le poisson est à tomber. Régalez-vous de plats frais venant de la mer et testez les spécialités locales, notamment les crevettes.

4- Ses bâtiments coloniaux

Il paraitrait que le centre colonial de Mazatlan possède de très jolis buildings historiques.

Pour tout vous dire, je ne les ai pas vus. En effet, j’ai préféré passer les quelques jours dont je disposais à profiter des eaux chaudes de la mer, plutôt que d’aller me promener dans le centre ville. En août, il y faisait extrêmement chaud, et le quartier où je dormais n’était pas tout près du centre colonial. Il m’a fallu choisir, et le choix fut vite fait

Tout ça pour dire, si vous voulez profiter de votre séjour à Mazatlan pour visiter des édifices coloniaux, vous trouverez votre bonheur. Mais pour ça, vous devez réussir à vous extraire des eaux chaudes de Mazatlan, ce qui n’est pas une mince affaire.

Où loger à Mazatlan ?

La « zona dorada » est la zone la plus touristique, et celle qui abrite les plus belles plages. Elle se situe en face de « isla de venados », une jolie île avec des eaux un peu plus claires que celle des plages de la ville. D’ailleurs, de nombreux bateaux s’y rendent pour la journée : c’est une excursion intéressante à faire par jour de beau temps.

mazatlan sinaloa mexique amérique latine
On peut voir l’isla de los venados en face de Mazatlan. Une quinzaine de minutes en bateau suffisent pour la rejoindre

Pour revenir à la « zona dorada », cette zone est probablement la meilleure pour se loger. Si vous êtes serré niveau budget, l’hostel « Funky Monkey » est très bien. Localisé dans un quartier résidentiel coloré et sûr, des restos à petit budget se trouvent à proximité.

Si vous êtes un peu plus large, essayez de trouver une chambre dans l’un des nombreux hôtels de la plage. Les prix ne sont pas donnés, surtout le week-end, mais certains établissements offrent des promotions intéressantes.

mazatlan sinaloa mexique amérique latine
Il y a deux écoles : ceux qui n’aimeront pas le bétonnage de la plage, et ceux qui apprécieront le confort des immenses resorts surplombant le littoral

Si on peut regretter le bétonnage des plages de Mazatlan, qui font perdre du charme à la ville, le point positif est qu’une pléthore d’hôtels ont littéralement les pieds dans l’eau. Profitez-en pour passer vos journées à alterner entre piscine, plage et sieste.

View this post on Instagram

Living my best life

A post shared by Chroniques du nouveau monde 🌎 (@chroniquesdunouveaumonde) on

Et pour prendre un peu de hauteur et découvrir les meilleurs spots de la région voisine de Durango, par ici.

3 réflexions au sujet de “Mazatlan, la perle du Pacifique”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s