voyage amérique latine conseil amérique du sud
amérique latine, Divers, Général, La Backpackeuse, tous les articles

5 Conseils aux futurs backpackeurs sillonant l’Amérique Latine

1- Apprendre l’espagnol

Ne serait-ce que pour saluer, remercier et vous présenter. Vous avez la chance de poser les pieds sur un continent où seulement deux langues majeures sont parlées : l’espagnol et le portugais. Et ces langues sont des langues latines, ce qui signifie que contrairement au chinois ou à l’arabe, elles ressemblent vaguement au français, ce qui vous aidera à acquérir plus rapidement les bases. Pouvoir saluer un commerçant ou demander son chemin dans la rue vous fera d’une part sentir plus en sécurité, et montrera aux locaux que vous êtes ouverts à la discussion. Ne vous découragez pas si vous ne parlez pas un mot, il en faut peu pour commencer à communiquer dans la langue de Cervantes (et c’est une LV1 Allemand qui vous parle).

Téléchargez gratuitement l’e-book des ressources pour apprendre l’espagnol tout seul.

2- Partez léger

Vous vous remercierez plus tard lorsque vous déambulerez partout avec votre sac à dos, telle une tortue qui emporte sa maison partout avec elle. Plus que partir avec peu d’affaires,  assurez-vous que celles que vous emportez sont pratiques. Heureusement, Dieu inventa Décathlon, qui vous aide à être plus malin dans la préparation de votre sac à dos. Doudoune fine et chaude, pull qui garde la chaleur, legging et serviette micro-fibre: tant de choses qui prendront peu de place dans votre sac mais qui vous seront d’une grande aide. 

Lisez les essentiels de la voyageuse avertie pour vous aider à préparer votre valise.

3- Respectez la culture et les différences

Facile à dire, plus difficile à faire. Certaines attitudes vous choqueront peut-être. Par exemple, la conscience environnementale est en général moins développée en Amérique Latine qu’en France. Les gens étant moins sensibilisés à la protection de l’environnement, ils sont donc plus enclins à jeter leurs papiers par terre. En France, on est peu habitués à cette pollution très visible, comme de voir par exemple des plastiques et cannettes sur les routes, ou des déchets qui flottent sur l’Amazonie (vécu). Si visuellement cela peut choquer, gardez en tête que meme si un sud-américain jette ses déchets par terre, il pollue toujours bien moins qu’un français dont l’empreinte carbone est bien supérieure à la sienne (même en recyclant ses déchets). Si vous voulez faire des commentaires, faites les avec tact, et en connaissance de cause. Vous n’êtes pas vraiment en mesure de faire la morale: après tout, vous venez de prendre plusieurs gros avions pour aller à l’autre bout du monde.

4 – Soyez dans le moment présent

Vous avez promis à vos parents de leur envoyer des messages tous les jours, et vous voulez partager votre aventure avec vos amis à travers vos Storys Instagram. C’est très louable de votre part, mais prenez garde à ne pas passer à côté du moment présent en voulant sauvegarder vos souvenirs. Les photos ne peuvent capturer que l’aspect visuel de votre périple, tandis les émotions que vous ressentez sont éphémères et brèves. Si vous n’y prêtez pas attention, vous passerez à coté de la réalité à force de tout voir à travers la caméra de votre téléphone portable. Prenez le temps de vous ancrer dans le moment présent sans penser à la suite de votre voyage ou aux soucis que vous avez laissés derrière.

« Où que vous soyez, soyez-y complètement »
Eckhart Tolle

Ce qui nous amène au dernier conseil…

5- Tenez un carnet de voyage

A mi chemin entre journal intime, carnet de croquis, ancêtre du blog et journal de bord, make the carnet de voyage great again!

Totalement immergé dans votre aventure, vous risquez à votre retour de laisser le temps faire son oeuvre et d’oublier peu à peu tout ce qui vous est arrivé. Galère de voyage, rencontres inoubliables, mal du pays et paysages à couper le souffle: ces choses qui vous ont tant marquées deviendront dans quelques années des bribes de souvenirs que vous auriez aimé mieux chérir. Quelle meilleure manière de s’en rappeler que de les coucher sur papier?

Votre carnet de voyage est le votre, vous pouvez donc en faire ce que vous voulez: y mettre des couleurs, y coller tous vos tickets de transport, dessiner, racontez vos histoires de cœur et combien votre ex vous manque… Vous pouvez aussi tenir votre journal sur votre ordinateur, mais il y a fort à parier qu’une version papier sera un plus joli souvenir.

Je ne suis peut-être pas très partiale dans ma recommandation, mais j’ai créé un carnet de voyage spécialement pour les voyageurs s’apprêtant à partir en Amérique Latine. Il vous aide à préparer votre voyage avec plein d’infos et vous aide à le vivre au maximum avec des questions, des réflexions, des pages blanches, une mini méditation pour se recentrer… Vous pouvez retrouver le carnet de voyage sur Amazon ici!

Vous avez plein de questions et personne à qui les poser: je réponds ici à des questions sur l’Amérique du Sud.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s