brésil maison d'hôtes nouvelle vie amérique latine
Entrepreneur, Non classé, Podcast, tous les articles

Podcast #2 : tout plaquer et ouvrir une maison d’hôtes sur une plage paradisiaque du Brésil, Laurence l’a fait !

Laurence nous parle aujourd’hui de sa maison d’hôtes Villa Isola Bella située dans un petit village du Nord du Brésil, Pontal do Maceio .

Dans l’article ci-dessous, elle nous parle de son beau projet en répondant à quelques questions. Dans notre podcast, on va plus loin en discutant de son changement de vie radical et de ses impressions. Elle nous parle de son business naissant, et nous donne ses conseils pour suivre sa voie et se lancer dans l’entrepreneuriat. Une conversation très inspirante pour tous ceux qui aimeraient changer de vie, mais qui n’osent pas !

Cliquez sur l’image pour écouter le podcast, et scrollez juste en dessous pour lire l’article.

podcast voyage brésil hôtel maison d'hôtes - entreprenariat
  • Hello Laurence ! Est-ce que tu peux te présenter brièvement : d’où tu viens, depuis quand tu es partie, où tu es actuellement… ?

    Bonjour, je m’appelle Laurence et j’ai 43 ans. Je suis née à Cannes où j’ai grandi et vécu jusqu’à mon départ pour le Brésil. J’ai travaillé 13 ans comme responsable administrative et commerciale pour une créatrice de parfums, ce qui m’a permis de pas mal voyager. Jusqu’au jour où ce job ne me satisfaisait plus, et c’est comme ça que le projet a germé, et que je suis arrivée en janvier de cette année dans mon petit village du Nordeste, situé à 2 heures de route de Fortaleza. Le village s’appelle Pontal do Maceio.
  • Quelles ont été tes motivations pour tout plaquer et partir au Brésil (coup de tête, ou projet mûrement réfléchi) ?

    Un peu des deux à vrai dire… J’ai acheté mes terrains en 2015, à titre d’investissement
    sans intention de m’y installer, histoire de les revendre quelques temps après, la région
    étant en plein développement.
    Et puis après avoir fait le tour de mon travail, il était temps pour moi de travailler enfin pour moi. Mais voilà, comme beaucoup de personnes aujourd’hui, quoi faire ? Comment ? Et tout naturellement, l’idée d’exploiter mes terrains a germé et j’ai étudié la meilleure façon d’exploiter ce que j’avais déjà. A partir de là, l’idée de la maison d’hôtes est venue tout naturellement.
  • Connaissais-tu déjà le Brésil avant ?

    Non, je n’avais jamais mis les pieds au Brésil (ni en Amérique du sud d’ailleurs) quand j’ai acheté mes terrains. Oui je sais, un pari un peu fou, mais finalement pas si fou que cela. J’ai acheté mes terrains dans un petit village de pêcheurs, spot de kitesurf réputé en plein développement. J’y ai d’ailleurs retrouvé plein de français qui ont eux aussi ont investi ici. On est environ à 2 heures de route d’une grande ville : Fortaleza. Et on est entouré de magnifiques plages sauvages et presque désertes…Pontal do Maceio, le village où je suis installée, est un petit coin de paradis qu’il faut préserver.

Qu’est-ce qui te plaît au Brésil ?

J’aime la douceur de vivre qui y règne : on est loin de l’insécurité des grandes villes qui fait peur à bon nombre de personne ! J’ai habité 3 mois chez moi sans portail, donc sans vraiment être en sécurité, et j’ai eu aucune crainte.

J’aime voir un sourire sur les visages que je croise que tous les jours…Les gens sont simples et vrais. Et puis j’aime le climat de cette région où il y fait plus de 300 jours de soleil par an, avec une moyenne de 28 degrés dans l’air comme dans l’eau.

  • Quelle a été la réaction de tes proches devant ton changement de vie ?

    Mes proches m’ont toujours soutenue dans ce projet et sont ravis de pouvoir venir en vacances au Brésil.

  • Quels ont été les challenges de ton installation et du lancement de ta maison d’hôtes ?

    Le plus dur a été la construction, j’ai commencé à distance et quand je suis arrivée rien n’était conforme… La bataille avec l’entrepreneur a été longue, après coup j’aurais fait différemment, mais c’est comme tout, quand on ne connait pas on fait des erreurs.

    Maintenant c’est derrière moi, je me concentre sur la meilleure façon de faire fonctionner tout ça.
  • Du coup, qu’est-ce que tu proposes comme activités, en plus du logement ? Est-ce que tes clients sont plutôt français ?

    Oui la majorité des clients est française, c’est un plus pour eux d’avoir un hôte qui parle la même langue dans une région où il est difficile de communiquer autrement qu’en portugais.

    En plus de l’hébergement, j’organise toute sorte d’activités pour les clients, comme des balades à cheval, en buggy, en bateau, des cours de kitesurf, des visites plus culturelles, des transports, mais aussi un peu plus largement je les aide dans leur voyage au Brésil grâce à un réseau de guides que j’ai pu me faire depuis que je suis là. Il m’arrive donc d’organiser des séjours dans tout le Nordeste et Rio pour mes clients. Je suis vraiment à l’écoute des clients, j’essaye de les accompagner le plus possible.
  • A quoi ressemble ta journée type ?

    Beaucoup de travail sur le net pour se faire connaitre, aujourd’hui j’y passe une grande partie de mon temps. Sinon quand les clients sont là, ça commence par un petit déjeuner copieux et varié, mixant cuisine locale et française. Puis organisation de la journée, activités ou autres. Je propose aussi des repas pour ceux qui veulent et entre temps, de longues balades sur la plage avec mon loulou, fidèle compagnon depuis mon arrivée.
  • La France te manque-t-elle ?

    Pas encore, alors soit parce que je suis partie depuis pas trop longtemps, soit parce que
    finalement on est vraiment bien ici. Après c’est la France qui vient à moi, famille et amis viennent me rendre visite. Et évidemment, sans oublier un peu de notre bon fromage, vin et charcuterie dans les valises…c’est le sésame pour venir me voir !

  • Quels sont tes réseaux sociaux pour pouvoir te suivre ?

    Voici mon Facebook et mon Instagram, ainsi que le site de Villa Isola Bella. Si vous prévoyez un séjour dans le Nord du Brésil, n’hésitez pas à me contacter !

2 réflexions au sujet de “Podcast #2 : tout plaquer et ouvrir une maison d’hôtes sur une plage paradisiaque du Brésil, Laurence l’a fait !”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s